TRAVAUX

Matériaux :
Hêtre tourné, Plastirock, Bouchons caoutchouc, Contre paqué Okoumé, Silicone, Bois laqué
Format : Variable , Hauteur : multiples de Coudée, Larg : 2 Pieds, Prof : 1 Paume
Fabricant : Auto production 
Site : Cité Internationale des arts Paris / France
Année : 2018







° * ° ° °                   < Prec I Suiv >

 


SÉRIE 01, 2 Coudées de haut / Marbre

 

" LES UNITÉS - LA PAUME, LA COUDÉE & LE PIED - Les cadres" projet/objet issu des recherches préparatoires autour des films "Les unités", produit lors d'une résidence à la cité des arts de Paris.

Nous constituons tous notre propre collection d'objets accumulés au cours de nos vies dans nos habitats quotidiens. Ces collections nous suivent et nous représentent, elles sont les témoins de moments particuliers ou la manifestation de nos orientations esthétiques. Elles nous environnent et sont mises en scène par le quotidien, parfois scénographiées avec minutie, parfois négligées mais toujours environnantes et vivantes. Ce projet cherche à stimuler et provoquer nos instincts de "Collectionneurs/Décorateurs" par une série de cadres/étagères. Exposant une grille de départ qui encourage la multiplicité des typologies, les usagers vont pouvoir y déposer leurs objets fétiches afin d'y dessiner leur paysage. Les Inciter à la prise de décision sur leur décor, sur nos habitats et finalement plus largement interroger la façon dont nous appréhendons le monde qui nous entoure et comment nous interagissons avec lui. En somme nous les acteurs? Tout comme nos villes sont issues d'une hybridation de formes architecturales et d'objets utilitaires témoins d'une histoire urbaine, nos intérieurs sont mumtiples, éclectiques et pourtant toujours cohérents.

Des barres de carrelet de hêtre laqués soulevent une boite en contreplaqué brut évoquant une case à remplir, l'instinct est stimulé et la pièce nomme une fenêtre d'intervention à combler par nos objets, par nos gestes de composition d'une scène.

L'usinage de la matière bois, le contre plaqué brut ou le carrelet laqué expose des factures porteuses de sens et d'histoire, elles revelent la matière comme une forme en soit. Le bois usiné entrant dans les matériaux courants de nos environnements habités est le résultat d'inventions techniques, de traitement, de découpe d'une ressource naturelle exploitée par l'humain depuis toujours jusqu'à son industrialisation.

 

Ces unités présentent sur la canne des batisseurs, ont toutes des origines géographiques et historiques différentes tout en étant utilisées en commun. Devenants ainsi des standards échapant aux usages culturels d'une ethnie. Une référence à l'histoire de nos sociétés, à leurs origines diverses et à l'histoire des formes qui nous entourent et constituent notre environnement quotidien. D'un point de vue Anthropologique on fera ici echo avec l'histoire des cultures humaines à travers le monde qui prêtent, aux objets et autres formes dites inanimées, un esprit agissant sur le monde. L'histoire d'une relation entre Humains et Cultures et sa manifestation à travers les objets. Ensemble signifiant ici les êtres mais aussi les objets/formes, à la manière de l'animisme Japonnais "Kami".