WORKS

Materials : 
Plywood, felt, Bonded foam,  Leather, Black Mdf, Solid memory foam,  
Turned wooden feet, non skid
Manufacturer : Self production 
Location : Paris / France
Year : 2016-2017







* ° ° ° °                    < Prev I Next >

 


« LE STYLOBATE,
LE REPOSANT,
LA TÊTE,
LE BLOC D’HÉRODOTE,
& LE PLI » (Fr)

Pensée et conçue par assemblage d’objets / espace, la collection “Le Stylobate … “ est composée de 5 éléments interdépendants répondant chacun à une question et à un besoin relatif à la question de l’assis, du corps installé, qu’il soit au repos ou en activité.
Figurant le "en commun" ou "en parallèle", chaque pièce est développée à la fois individuellement et en lien avec sa forme voisine et complice.
Elles s’assemblent pour former l’espace voulu. Ainsi, le “Stylobate” plateau de base en Mdf teint dans la masse et contre-plaqué s’installe en premier, seul. Il reste brut et à compléter. On lui ajoute alors, par exemple : “Un bloc d’hérodote”, dossier ou accoudoir avec poignée en cuir fauve, mdf teint, mousse agglomérée et couverture de feutre de laine, qui formera le ou les dits dossiers et accoudoirs et on continue l’assemblage des pièces, ainsi de suite. “Le stylobate” est perché sur des pieds de 45cm de haut. Et est proposé en 2 longueurs, 100cm et150cm, pour s’y installer à un, à deux, à trois.

D’autres éléments comme “Le reposant”, matelas articulé en mousse de carbone recouvert d'une peau en silicone, permettent de créer des surfaces d’assise souples aussi bien sur le plateau “Le stylobate” qu’au sol. Les deux derniers éléments sont des formes d’agréments, d’amélioration du confort : “La Tête” est un coussin aux formes aléatoires fait de blocs arrachés, gravats d’un bloc de mousse à mémoire de forme teint dans la masse, auxquels on applique un rivet en bois afin d’y passer une corde d’escalade jouant une poignée. Et enfin, “Les plis” plaid avec deux formats différents: un petit pour les genoux fait d’une feuille de feutre de laine pliée et fixée sur sa diagonale et un plus grand pour les jambes entières également en feutre pliée et fixée mais sur l’horizontale.

L’espace de l’utilisateur est fabriqué selon ses besoins du moment. Cet espace est mouvant, il se modifie avec nos mouvements, le dossier doit bouger, là de suite, il peut, il doit ensuite reprendre sa place initiale ou encore une autre, il le pourra également. Les éléments formant la collection accompagnent le corps dans son installation et dans ses changements de positions ou d’activités.
Les corps sont à proximité les uns des autres tout en gardant une certaine autonomie. Ici, on ne s'empile pas dans le même canapé, côte à côte ou genoux à genoux mais chacun peut construire son espace selon ses besoins : se surélever sur “Le stylobate” ou se répandre au sol à l’infinie. L’installation des 5 éléments entre eux permet de créer un espace déployable, mouvant, adaptable selon le nombre de personnes présentes et selon leurs activités, communes ou individuelles. Il n’y a pas de forme de départ prédéfinie, les possibilités d’assemblage sont infinies et ne dépendent que du nombre de pièces que l’on possède et de l’espace disponible.

Ici, l’idée de l’assise a été décomposée en questions: De quoi a t’on besoin pour être bien? De chaque question découle un objet/réponse séparés les uns des autres en offrant la possibilité d’un espace mouvant. L’assise se relie ainsi à l’architecture de l’habitat accueillant l’ensemble et aux besoins quotidiens des utilisateurs. Le nom de chaque élément est issu d’un lexique architectural, pictural ou sculptural, ainsi les dossiers et accoudoirs sont : ’le bloc d’Hérodote’, le plateau d’assise : ’Le Stylobate’, le coussin : ‘La tête’, le matelas : ‘Le Reposant’ et le plaid est : ‘Les Plis’.

 

On pourrait voir ces pièces comme des supports aux corps, là pour les déposer dans un espace, pour les soutenir, relever la tête, le bassin, le dos, les jambes.
Chaque élément se prête au jeu de venir épouser les formes des corps ect.... Petite anecdote, il y a dans nos attitudes et nos postures un faux semblant de l’Olympia de Manet. On a beaucoup parlé de l’importance de l’activité mais quel plaisir dans le repos et quelle belle esthétique – pourquoi ne pas s’exposer dans cet espace, se laisser voir et se prélasser dans son canapé en se prenant pour cette Olympia ou ces pinup de Canal+ des années 90. Chacun son truc, chacun son objet support ;) Des Matériaux qui jouent , qui sont mis en scène afin d’exposer leurs qualités, de suggérer des comportements. Le support, rigide avec le bois est une base stable, le doux et le confort sont nommés par le feutre et la mousse, là où le corps sera en contact. Là où il y a une poignée ou une cordelette, on attrape. Toutefois on joue ici avec cette perception, “Le reposant” semble être constitué de plaques de pierre ou de marbre, pourtant, au toucher, il est souple. La mousse est ici recouverte d’une peau en silicone aux motifs alternants entre le dripping et différents types de minéraux, “Le reposant” s’expose comme une surface dure qui se révèle être souple et douce. Il en est de même pour “La tête” aux allures de gravats de pierre. “Les plis” sont en feutre de laine, le fait de plier une feuille multiplie les épaisseurs, une couture particulière, partielle, permet à cette feuille de rester flexible tout en gardant une certaine rigidité, les plus grands peuvent former une coquille dans laquelle se glisser, comme une mini cabanne.

Ce jeu avec les perceptions amène à une expérience tactile. Ces objets sont là pour entrer en contact avec nous et nos corps. Ce sont des objets à vivre, leurs apparences sont trompeuses et ils révelent leurs potentiels lors du contact. Grâce aux matériaux et à ces jeux de perception ils sont à la fois sculpturaux et vivants. Ils nomment ainsi cette idée d’exposition, de display, ils fabriquent un paysage vivant dans lequel se glisser, qui gardera trace de notre passage, de notre position.

 

Des partenaires précieux :
Un grand merci à Dhg (Fabricant de feutre Italien) et aux Instants chavirés (Montreuil) qui nous ont soutenu matériellement et logistiquement dans ce projet.

 

__________________________________________________________________________________________

« LE STYLOBATE,
LE REPOSANT,
LA TÊTE,
LE BLOC D’HÉRODOTE,
& LE PLI » (Eng)

“LE STYLOBATE …” With the new collection of Cédric Canaud bodies are showed and presented like moving images. The second collection of this young designer is dedicated this time to the ‘seated’, collective or individual. The collection creates a gathering point and pushes forward the "in common" or "in parallel". Thought and made by assembling objects and space, the collection “Le Stylobate … “ is composed of 5 elements interrelated answering to one question or a need and linked to the seated of the installed body, resting or in activity. Contained "in common" or "in parallel", every piece is developed individually and at the same time linked to his neighbour form accomplice.
They assemble to form the wanted space…

So, the “Stylobate” base is in Mdf teinted in the mass and plywood has to be installed, alone. It remains raw and to be completed.
We can then add, for example: “Un bloc d’Hérodote”, backrest or armrest with a
Leather handle, Mdf teinted, agglomerated foam and a cover of wool felt, that will form the backrest and armrests, you can then continue the assembly of the pieces and so on.
 “Le stylobate” is perched on feet of 45cm high. It’s proposed in 2 lengths, 100cm and 150cm, to settle in alone or with others. Other elements such “Le Reposant”, articulated carbon foam mattress covered with a silicone skin, creates flexible seating surfaces either on the  “Le stylobate” or on the floor.

The last two elements are forms of agreement of comfort improvement :
“La Tête” is a cushion with random forms made of extracted blocs, rubbles of a mousse bloc that memorises forms teinted in the mass, on which we apply a wooden rivet in order to pass a climbing cord to simulate a handle. And finally, “Les plis” plaid with two different size: a little one for the knees made of a folded wool felt sheet and fixed on its diagonal and another one much bigger for the legs also in folded wool felt sheet but this time fixed on the horizontal. Each piece is assembled to form a single or two-seater seat
From the armchair to the méridienne’, the elements move on the Stylobate to reply to different needs and positions of the body in activity. The space of the user is created according to his needs of the moment.
This space is moving, it changes with our movements, the armrest  must move, right now, he can, he must then go back to his original position or another and he will also be able to.

 

The elements forming the collection accompany the body in its installation and
in its changes of positions or activities.
The bodies are all close one to another while being able to be independant.
Here we don’t all stack in the same sofa, side by side or knees to knees, everyone can build their space according to their needs: "The stylobate" can spread on the ground to infinity. The installation of the 5 elements together creates a deployable, moving space, flexible according to the number of people present and according to their activities, common
or individually. There is no predefined departure form, the possibilities of assembly are infinite and depend only on the number of rooms and the available space. Here, the idea of the seated has been broken down into questions: What do you need to be good?
From each question arises an object / answer separated from each other by offering the possibility of a moving space. The seated is connected to the architecture of the habitat welcoming the whole and the daily needs of the users. The name of each element comes from an architectural, pictorial or sculptural glossary,
the backrests and armrests are ’le bloc d’Hérodote’, the seated surface: 'The Stylobate', the cushion: ‘La Tête’, the mattress: ‘Le Reposant’ and the plaid is: 'Les Plis'.

These parts could be seen as supports for bodies, a space to be put down:  to support them, raise the head, the pelvis, the back, the legs. Each element lends itself to play to match the shapes of the bodies. Small anecdote, there’s in our attitudes and our postures a false semblance to the Olympia Of Manet. There are lot of talks about the importance of the activity, but rest is a beautiful aesthetic - why not expose yourself in this space, to be seen while lounging in his sofa thinking we are Olympia or these Canal + pinups of of the 90s. Everyone has his own thing and its object.

Materials that play and staged in order to expose their qualities and suggest behaviours. The support, rigid with wood is a stable base, the soft and comfort is named by the touch of the foam, where the body will be in contact. And you can ‘catch’ with the handle and the cord. However, we play here with this perception, "Le Reposant" seems to be made of stone or marble plates, but it’s soft by it’s touch. The foam is covered here with a silicone skin with alternating patterns between dripping and different types of minerals, "Le Reposant" exposes itself as a hard surface that proves to be flexible and soft. The same for "La Tête" with it’s appearance of stone rubble. “Les Plis” are made of wool felt, folding a sheet multiplies the thicknesses, a particular sewing, partial, allows this sheet to remain flexible while maintaining a certain stiffness, the big ones can form a shell in which you can slip, like a mini hut. This game with perceptions leads to a tactile experience. These objects are there to come into contact with us and our bodies.
They are objects to live, their appearances are deceptive and they reveal their potential during the contact.
Thanks to the materials and perception games they are both sculptural and alive. They name this idea of exhibition, of display, they make a living landscape in which to slip, which will keep track of our passage, our position.

 

Precious partners :A big thank you to Dhg (Italian felt manufacturer) and the Instants chavirés (Montreuil) who supported us materially and logistically in this project.

 

_________________________________________________________________________________________