WORKS

Materials : 
Plywood, felt, Bonded foam,  Leather, Black Mdf, Solid memory foam,  
Turned wooden feet, non skid
Manufacturer : Self production 
Location : Paris / France
Year : 2016-2017







* ° ° ° °                    < Prev I Next >

 


« LE STYLOBATE,
LE REPOSANT,
LA TÊTE,
LE BLOC D’HÉRODOTE,
& LE PLI » (Fr)

Pensée et conçue par assemblage d’objets / espace, la collection “Le Stylobate … “ est composée de 5 éléments interdépendants répondant chacun à une question et à un besoin relatif à la question de l’assis, du corps installé, qu’il soit au repos ou en activité.
Figurant le "en commun" ou "en parallèle", chaque pièce est développée à la fois individuellement et en lien avec sa forme voisine et complice.
Elles s’assemblent pour former l’espace voulu. Ainsi, le “Stylobate” plateau de base en Mdf teint dans la masse et contre-plaqué s’installe en premier, seul. Il reste brut et à compléter. On lui ajoute alors, par exemple : “Un bloc d’hérodote”, dossier ou accoudoir avec poignée en cuir fauve, mdf teint, mousse agglomérée et couverture de feutre de laine, qui formera le ou les dits dossiers et accoudoirs et on continue l’assemblage des pièces, ainsi de suite. “Le stylobate” est perché sur des pieds de 45cm de haut. Et est proposé en 2 longueurs, 100cm et150cm, pour s’y installer à un, à deux, à trois.

D’autres éléments comme “Le reposant”, matelas articulé en mousse de carbone recouvert d'une peau en silicone, permettent de créer des surfaces d’assise souples aussi bien sur le plateau “Le stylobate” qu’au sol. Les deux derniers éléments sont des formes d’agréments, d’amélioration du confort : “La Tête” est un coussin aux formes aléatoires fait de blocs arrachés, gravats d’un bloc de mousse à mémoire de forme teint dans la masse, auxquels on applique un rivet en bois afin d’y passer une corde d’escalade jouant une poignée. Et enfin, “Les plis” plaid avec deux formats différents: un petit pour les genoux fait d’une feuille de feutre de laine pliée et fixée sur sa diagonale et un plus grand pour les jambes entières également en feutre pliée et fixée mais sur l’horizontale.

L’espace de l’utilisateur est fabriqué selon ses besoins du moment. Cet espace est mouvant, il se modifie avec nos mouvements, le dossier doit bouger, là de suite, il peut, il doit ensuite reprendre sa place initiale ou encore une autre, il le pourra également. Les éléments formant la collection accompagnent le corps dans son installation et dans ses changements de positions ou d’activités.
Les corps sont à proximité les uns des autres tout en gardant une certaine autonomie. Ici, on ne s'empile pas dans le même canapé, côte à côte ou genoux à genoux mais chacun peut construire son espace selon ses besoins : se surélever sur “Le stylobate” ou se répandre au sol à l’infinie. L’installation des 5 éléments entre eux permet de créer un espace déployable, mouvant, adaptable selon le nombre de personnes présentes et selon leurs activités, communes ou individuelles. Il n’y a pas de forme de départ prédéfinie, les possibilités d’assemblage sont infinies et ne dépendent que du nombre de pièces que l’on possède et de l’espace disponible.

Ici, l’idée de l’assise a été décomposée en questions: De quoi a t’on besoin pour être bien? De chaque question découle un objet/réponse séparés les uns des autres en offrant la possibilité d’un espace mouvant. L’assise se relie ainsi à l’architecture de l’habitat accueillant l’ensemble et aux besoins quotidiens des utilisateurs. Le nom de chaque élément est issu d’un lexique architectural, pictural ou sculptural, ainsi les dossiers et accoudoirs sont : ’le bloc d’Hérodote’, le plateau d’assise : ’Le Stylobate’, le coussin : ‘La tête’, le matelas : ‘Le Reposant’ et le plaid est : ‘Les Plis’.

 

On pourrait voir ces pièces comme des supports aux corps, là pour les déposer dans un espace, pour les soutenir, relever la tête, le bassin, le dos, les jambes.
Chaque élément se prête au jeu de venir épouser les formes des corps ect.... Petite anecdote, il y a dans nos attitudes et nos postures un faux semblant de l’Olympia de Manet. On a beaucoup parlé de l’importance de l’activité mais quel plaisir dans le repos et quelle belle esthétique – pourquoi ne pas s’exposer dans cet espace, se laisser voir et se prélasser dans son canapé en se prenant pour cette Olympia ou ces pinup de Canal+ des années 90. Chacun son truc, chacun son objet support ;) Des Matériaux qui jouent , qui sont mis en scène afin d’exposer leurs qualités, de suggérer des comportements. Le support, rigide avec le bois est une base stable, le doux et le confort sont nommés par le feutre et la mousse, là où le corps sera en contact. Là où il y a une poignée ou une cordelette, on attrape. Toutefois on joue ici avec cette perception, “Le reposant” semble être constitué de plaques de pierre ou de marbre, pourtant, au toucher, il est souple. La mousse est ici recouverte d’une peau en silicone aux motifs alternants entre le dripping et différents types de minéraux, “Le reposant” s’expose comme une surface dure qui se révèle être souple et douce. Il en est de même pour “La tête” aux allures de gravats de pierre. “Les plis” sont en feutre de laine, le fait de plier une feuille multiplie les épaisseurs, une couture particulière, partielle, permet à cette feuille de rester flexible tout en gardant une certaine rigidité, les plus grands peuvent former une coquille dans laquelle se glisser, comme une mini cabanne.

Ce jeu avec les perceptions amène à une expérience tactile. Ces objets sont là pour entrer en contact avec nous et nos corps. Ce sont des objets à vivre, leurs apparences sont trompeuses et ils révelent leurs potentiels lors du contact. Grâce aux matériaux et à ces jeux de perception ils sont à la fois sculpturaux et vivants. Ils nomment ainsi cette idée d’exposition, de display, ils fabriquent un paysage vivant dans lequel se glisser, qui gardera trace de notre passage, de notre position.

 

Des partenaires précieux :
Un grand merci à Dhg (Fabricant de feutre Italien) et aux Instants chavirés (Montreuil) qui nous ont soutenu matériellement et logistiquement dans ce projet.

 

__________________________________________________________________________________________

« LE STYLOBATE,
LE REPOSANT,
LA TÊTE,
LE BLOC D’HÉRODOTE,
& LE PLI » (Eng)

 

__________________________________________________________________________________________